Hommage à Xavier Darcos : "Merci ..."

Publié le par Webmaster

à lire ici

«Monsieur Darcos, nous voulons vous dire merci»

DÉBAT - Mouvement d'humeur et d'humour des parents d'élèves d'une école de Lille. Un hommage à Xavier Darcos et au président de la République. Ca commence comme ça : «Nous, parents d’élèves, voulons simplement vous dire MERCI ! MERCI de ne pas remplacer les enseignants absents de nos enfants...»

«Vous avez raison de suivre cette politique qui permet aux élèves de toutes les écoles d’apprendre dans les meilleures conditions. La répartition des élèves des enseignants absents dans les autres classes, quel que soit leur niveau, n’amène qu’une légère surcharge des autres classes qui passent de 28 à en moyenne 36 élèves.

Ce premier MERCI induit un deuxième MERCI qui sera double. MERCI de permettre à nos enfants d’apprendre dans les meilleures conditions matérielles possibles : il est vrai que lorsque les remplacements des enseignants ne sont pas assurés, les classes n’étant logiquement pas équipées en mobilier pour recevoir en moyenne huit élèves supplémentaires, nos enfants sont à peine entassés les uns sur les autres –une nouvelle mesure efficace pour faire des économies d'énergies– MERCI de permettre aux enseignants qui prennent en charge des élèves supplémentaires de se faire prestidigitateurs au pied levé en sortant de leur cartable magique des cours pour tous les élèves présents dans leur classe.

MERCI d’annuler les stages de formation des enseignants. Ainsi vous faites d’une pierre deux coups : vous palliez un faible nombre de remplacements d’enseignants absents et  surtout vous nous ouvrez les yeux : est-il vraiment utile d’être formé pour enseigner à nos enfants ? Etre un bon pédagogue semble tellement évident que vous avez raison de supprimer les Instituts universitaires de formation des maîtres.

MERCI de supprimer des postes d’enseignants Réseaux d'aide spécialisée aux élèves en difficulté, les Rased, enseignants que nous considérons, comme vous le savez, comme inutiles. En effet avoir la qualification nécessaire à la prise en charge d’élèves en difficulté –élèves ayant besoin de plus de temps donc d’un rythme différent et ne pouvant se contenter des 2 heures de soutien hebdomadaires– est bien inutile pour ces élèves que nous voulons voir arriver à un certain socle de connaissances et qui y arriveront en surmontant seuls leurs difficultés scolaires, exploit qui les aidera toute leur vie.

MERCI de nous avoir laissé le choix de changer le rythme scolaire hebdomadaire à la rentrée dernière. Nous avons tous voulu un passage à la semaine de quatrejours pour ensuite nous rendre compte qu’en fait vous aviez raison : quatre jours et demi c’est tellement mieux ! Et aussi MERCI de ne pas nous faire passer pour des «imbéciles» en proposant de repasser à la semaine de quatre jours et demi tout en opérant une modification de taille : la demi-journée se fera le mercredi matin et non plus le samedi. Vous nous sauvez du ridicule.

MERCI pour la suppression de 13.500 postes d’enseignants à la rentrée prochaine. Il est temps d’alléger la masse salariale bien inutile que représentent les fonctionnaires de l’Education Nationale et tant pis si le service d’éducation dû à nos enfants n’est plus correctement assuré.

MERCI d’avoir changé les programmes. Comme vous le dites si bien, Monsieur le président de la République, le monde change et évolue, il était donc primordial d’imposer à tous les élèves français des programmes rétrogrades.

Non, Monsieur le président de la République, Monsieur le ministre de l’Education Nationale, Mesdames et Messieurs les rectrices et recteurs d’académie, ne rougissez pas ! Oh, mais peut-être rougissez vous... Parce qu’en fait vos réformes ne sont que de la poudre de perlimpinpin : des réformes pour vous occuper, pour nous tromper, pour faire croire que la France avance à grand pas. Alors NON MERCI car des enfants incorrectement formés ne donneront comme seul résultat qu’une France à la traîne, incapable de devancer ou même tout simplement de suivre l’évolution du monde.
»


Les représentants de parents de l’école Dondaines–Dupleix de Lille

Publié dans Actions

Commenter cet article