Le nouvel obs : Les maires demandent la révision du service public d'accueil en cas de grève des enseignants

Publié le par Webmaster

Les maires de France, réunis en congrès, ont demandé jeudi la "révision de la loi" organisant le service minimum d'accueil à l'école en cas de grève des enseignants.

Le 91e congrès des maires a adopté une résolution générale appelant "l'attention des pouvoirs publics sur les difficultés rencontrées par les maires (...) pour la mise en oeuvre du service d'accueil des enfants en cas de grève".

"Une évaluation objective et partagée de ces difficultés devrait se traduire par une révision de la loi", a lu André Laignel, secrétaire général de l'Association des maires de France, en présence du président de la République Nicolas Sarkozy.

Les maires demandent aussi que l'accueil des enfants à la maternelle soit ouvert "largement" dès l'âge de deux ans et que la loi SRU imposant aux communes de disposer 20% de logements sociaux ne soit pas modifiée. AP

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article