La voix du nord : « Xavier Darcos fait un travail de fossoyeur »

Publié le par Webmaster


 Le député Jack Lang et le député-maire Frédéric Cuvillier dénoncent «les coups du gouvernement portés contre l'école.»


Le député Jack Lang et le député-maire Frédéric Cuvillier dénoncent «les coups du gouvernement portés contre l'école.»

Le député Jack Lang et le député-maire de Boulogne, Frédéric Cuvillier, sont solidaires des professeurs grévistes. Ils dénoncent les choix du gouvernement en matière d'éducation.

 

«  Je dis bravo aux professeurs qui ont sacrifié une journée de salaire pour défendre l'école de la République », explose Jack Lang, quelques heures après qu'ils aient manifesté dans les rues de Boulogne. Dans la salle des mariages de la mairie, les deux élus ne cachent pas leur colère contre «  la casse du service public et le sentiment de mépris du gouvernement et du ministère de l'Éducation, à l'égard de son propre personnel. » «  Et dans cette région plus qu'ailleurs, nous avons besoin de cet enseignement qui est le socle de l'égalité des chances », rappelle Frédéric Cuvillier.

« Changer les couches »

Or, «  on essaye de nous faire croire qu'avec moins de professeurs et moins d'heures de cours, on aura une meilleure éducation ? Mais de qui se moque-t-on ? » Voilà pourquoi la mairie a pris le parti de n'instaurer aucun service minimum dans les écoles pour cette journée. « Il aurait fallu trouver 170 personnes en 48 heures, pour garder plus de 2 00 élèves dont l'enseignant sera en grève... Je trouve qui ? Et dans quelles conditions ?

s'inquiète le maire. Car il faut garantir la sécurité des enfants et, contrairement à ce que dit M. Darcos (le ministre de l'Éducation nationale), il ne s'agit pas de changer des couches. » Les deux élus en appellent donc «  à la révolte : si on ne bouge pas, dans quelques années, notre école sera en loque,  » prévient Jack Lang. Pour lui, le coupable est tout trouvé, c'est «  le ministre Xavier Darcos, qui fait un véritable travail de fossoyeur. »

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article