20 NOVEMBRE dans l'Ouest

Publié le par Webmaster

Education : plus de 50% de grévistes dans le secondaire selon les syndicats, 69% en primaire

"Plus d'un enseignant sur deux" était en grève ce matin dans les collèges et lycées, a annoncé le syndicat majoritaire Snes-FSU. Par ailleurs, 69 % des professeurs des écoles étaient en grève en primaire, selon le SNUipp-FSU, premier syndicat.

Grève dans l'Education Nationale : 10 000 manifestants à Nantes

Venus de tout le département, de la maternelle à l'enseignements supérieur, les manifestants contre les réformes du ministre Xavier Darcos, se sont mobilisés à Nantes. 10 000 grévistes, très souvent des enseignants, marchent encore dans les rues de le Cité des Ducs.

Education: 5 000 manifestants dans les rues de Rennes

5 000 manifestants ont défilé ce matin à Rennes. Enseignants du 1er degré, professeurs de collège, de lycée, conseillers d'orientation psychologues, lycéens, étudiants, tous mobilisés contre la réforme Darcos. Le public mais aussi le privé étaient dans la rue. Selon, le rectorat en Ille-et-Vilaine, 56% d'enseignants du 1er degré étaient en grève, 19,5% de professeurs de collège, 12,3% de professeurs de lycée professionnel, 15,6% de professeurs de lycée général.

Deux mille enseignants manifestent à Quimper

Au moins deux mille enseignants ont manifesté jeudi à Quimper, dans le cadre du mot d'ordre national de plusieurs syndicats afin de protester contre les projets de réforme de Xavier Darcos, le ministre de l'Education nationale. Les manifestants ont notamment dénoncé la diminution du nombre de postes.


Jean Yves Desfoux
Jean Yves Desfoux

Sur la circonscription de Redon, 56 % des grévistes dans l'enseignement public

Le mouvement de grève dans l'enseignement concerne, aujourd'hui, onze des dix-sept écoles publiques de la circonscription de Redon (cantons de Redon, Maure et Pipriac). Les chiffres de l'inspection académique indiquent 56 % de grévistes. Sept communes ont mis en place un service minimum d'accueil. Sur les effectifs des enseignants en grève, seuls 13 % des élèves attendus ont été accueillis dans ce cadre.


Dernière minute

Ouest-France Brest

14:46 - jeudi 20 novembre 2008


Dans le cortège, beaucoup d'institeurs, du public comme du privé.

Contre les réformes et les suppressions de postes, 2000 manifestants à Brest

Dans le long cortège, beaucoup d'instituteurs,mais aussi des enseignants du second degré, d'université, des lycéens et des étudiants. Ils sont venus du public mais aussi du privé. Les syndicats d'enseignants sont satisfaits.

Les rangs des manifestants ont grossi pour atteindre 3 700 participants à Caen

Le défilé des grévistes de l’Education nationale passe actuellement par la rue Saint-Jean, à Caen. De nombreux groupes ont alimenté ses rangs, dont 400 à 500 jeunes. Le cortège engloble désormais 3 700 personnes. Il atteindra la préfecture, son point d’arrivée, probablement après 12 h 30.

Photo : Jean Yves Desfoux
Photo : Jean Yves Desfoux

Manifestation dans l'Education: test réussi à Caen

Test réussi pour les manifestants opposés aux réformes dans l'éducation. Ils étaient plus de 4 000 à défiler ce matin dans les rues de Caen: 3 700 selon la police, entre 5 000 et 6 000 selon l'intersyndicale.

La manifestation s'est achevée devant la préfecture à 13 h. Une délégation est actuellement reçue par le secrétaire général de la préfecture. La Fédération syndicale unitaire 14 appelle d'ores et déjà à une nouvelle action la samedi 6 décembre au marché de Nöël de Caen à 14 h.

Cet après-midi, une assemblée générale est programmée au campus 1 de la faculté à l'appel de la Fédération syndicale étudiante.


Quelque 2000 personnes ont manifesté ce matin à Saint-Brieuc contre les réformes dans l'éducation.


Les parents d'élèves de Moyaux ont fait signé les pétitions, devant l'établissement.

A Moyaux, près de Lisieux, les parents d'élèves signent deux pétitions de soutien aux enseignants

Non à la fermeture de la petite section de maternelle. Non à la suppression des réseaux d'aide. Les parents d'élèves de Moyaux, près de Lisieux, ont lancé des pétitions sur ces deux points, ce matin. Ils expriment ainsi leur soutien aux enseignants, qui ont choisi de ne pas faire grève. Les pétitions seront envoyées au rectorat à Caen.


Education : environ 2000 manifestants défilent à Saint-Brieuc

1800 selon la police, 3000 selon les syndicats : ce matin, c'est plus vraisemblablement 2000 personnes qui ont défilé dans les rues de Saint-Brieuc pour dire non à la réforme entreprise par le ministre de l'Education. Un bon millier de personnes étaient réunies dans la matinée place de Robien sous le crachin. Puis le cortège s'est épaissi au fur-et-à mesure du défilé. Le rassemblement a pris fin vers 12h45 place de la préfecture où les organisations syndicales se disaient satisfaites de ce qui doit à leurs yeux rester "un premier pas dans la mobilisation".





En fin de cortège, les lycéens ont donné de la voix pour critiquer la réforme du ministre Xavier Darcos.

Grève dans l'éducation : plus de 4 000 manifestants au Mans

Plus de 4 000 personnes ont manifesté, ce matin, dans les rues du Mans. Parti de la maison des syndicats, rue d'Arcole, le cortège a déposé des sacs poubelles sous les fenêtres de l'inspection d'académie avant de s'arrêter devant la préfecture. D'après les syndicats, 70% des enseignants des écoles sont en grève. En Sarthe, 150 écoles sont fermées.


Patrick Brionne
A Flers, beaucoup de lycéens dans le cortège ce jeudi matin. : Patrick Brionne

Education: 800 manifestants à Alençon, 200 à Flers

La manifestation de l'Éducation nationale regroupe 800 personnes à Alençon ce jeudi, enseignants et lycéens. Réunis devant la préfecture à 11h, les manifestants ont fait un sit-in place de la Pyramide avant d'aller jusqu'à l'inspection académique. A Flers, le cortège est fort de 200 personnes.





Grève dans l'Education nationale: près de 2000 manifestants dans les rues de Vannes


A 10 h 30, ce matin, près de 2 000 manifestants, enseignants et lycéens, se sont réunis devant l'inspection académique pour protester contre les suppressions de postes et dégradations des conditions de travail dans l'Education nationale. Ils ont déposé une motion dans la boîte aux lettres de l'inspecteur d'académie. Il est prévu que le cortège se rende en ville en empruntant la rue Thiers, puis en longeant les remparts jusqu'à la préfecture.

A Montaigu, une grève des enseignants très suivie

La grande majorité des enseignants du public a fait grève à Montaigu ce matin. Ils sont plus d'une dizaine à avoir rejoint la manifestation de La Roche-sur-Yon. Le service minimum assuré par la mairie a permis d'accueillir 39 élèves sur 278. Les parents ont donc majoritairement trouvé des solutions. L’école privée Saint-Jean-Baptiste, elle, accueille l'ensemble de ses 312 élèves ce matin. Un seul enseignant sur quatorze a fait grève.    



Près de 1500 manifestants étaient dans les rues pour dénoncer les réformes de Xavier Darcos.

A La Roche-sur-Yon, près de 1 500 manifestants contre les réformes Darcos

Près de 2 000 manifestants; à peine 1 500 pour les services d’ordre. La mobilisation a été importante, en fin de matinée, à La Roche-sur-Yon, pour dire non aux réformes tous azimuts (écoles, collèges, lycées) de Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale. Une délégation intersyndicale (Snu-ipp, Snes-FSU, Sgen-CFDT, SE-UNSA, CGT, Sud éducation, Fo) a été reçue en préfecture

Grève dans l'Education nationale : 1/3 des écoles fermées en Sarthe

Selon, la FSU, 1/3 des écoles en Sarthe sont fermées aujourd'hui, soit environ 150 sur 435.



Les manifestants ont collé des couche-culottes sur les portes du Conseil général

A Laval, près de 1 500 personnes manifestent contre les réformes Darcos

Environ 1500 manifestants sont partis de la préfecture ce jeudi matin. Ils s'opposent aux réformes Darcos prévues dans l'enseignement. Dans le cortège, des enseignants, des parents d'élèves et des lycéens qui ont collé des couches-culottes sur la porte du conseil général. Ils ont aussi déployé une banderole "banques renflouées, écoles sacrifiées" avant de coller des tracts sur la devanture d'une banque, place du 11-Novembre, devant la mairie.

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article