20 minutes

Publié le par Webmaster

Les enseignants veulent faire la fête aux réformes

Tractage et concert de casseroles au programme de cette première journée nationale d'action. Aujourd'hui, à 17 h 30, les enseignants seront réunis devant la gare de la Part-Dieu (3e) à l'appel de l'intersyndicale de l'Education nationale pour protester contre « les suppressions de postes » opérées en cette rentrée dans le second degré. Objectif : alerter, dans une ambiance festive, la population sur les conséquences « inquiétantes » sur l'enseignement des réformes passées et à venir. « Ces mesures mises en place par le gouvernement pour lutter contre l'échec scolaire créent les conditions mêmes de cet échec », ajoute Patricia Drouard, membre du syndicat FSU. Le 17 septembre, un rassemblement est également prévu à la Cité internationale (6e) pour accueillir le ministre de l'Education Xavier Darcos, attendu à la conférence sur l'orientation organisée dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne.

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article