Nouvel Obs : Jack Lang accuse Darcos de "mensonge"

Publié le par Webmaster

Jack Lang accuse Darcos de "mensonge"

NOUVELOBS.COM | 11.09.2008 | 18:09

Invité des forums de nouvelobs.com, l'ancien ministre PS de l'Education a qualifié de "mensonge" l'argument du ministre de l'Education  selon lequel les suppressions de postes se justifient par une baisse de la démographie. Il a aussi de nouveau condamné le passage à la semaine de quatre jours en primaire.

Jack Lang

Jack Lang (AP)

Invité en forum sur nouvelobs.com jeudi 11 septembre, Jack Lang, ancien ministre PS de l'Education,
a qualifié de "mensonge" l'argument du ministre de l'Education Xavier Darcos, selon lequel les suppressions de postes dans l'éducation se justifient par une baisse de la démographie. "Malheureusement les télévisions officielles répandent la parole gouvernementale, sans que l´opposition puisse répondre. La vérité est la suivante : la démographie à l´école primaire a augmenté très sensiblement ces dernières années", a-t-il déclaré.
Et d'ajouter : "Pour la première fois en 6e, le nombre d´enfants augmentera. Hélas le gouvernement continuera à détruire les postes. Son argumentation sur la démographie est donc malhonnête."

"Hérésie pédagogique"

Jack Lang a par ailleurs qualifié d'"hérésie pédagogique" la passage à la semaine de quatre jours en école primaire.
"Il serait souhaitable à présent de faire école le mercredi matin. Les pays qui font le mieux réussir les élèves étalent l´enseignement sur au moins cinq jours. Voyez les exemples scandinaves", a ajouté Jack Lang.
"Les chronobiologistes observent tous que l'attention d'un enfant est nécessairement limitée dans une journée : bonne le matin, elle faiblit parfois l´après-midi", a-t-il encore argué.
"La réduction des horaires pénalisera tous les enfants mais plus spécialement ceux en difficultés", a-t-il ajouté, en réponse à la question d'un autre internaute.
A propos de la politique éducative du gouvernement en général, l'ancien ministre a dénoncé "la méthode gouvernementale actuelle", fondée selon lui "sur le secret, l´absence de dialogue, l´improvisation et le cynisme".

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article