Les Verts soutiennent l’opération « l’Ecole est finie ? » du 28 juin prochain

Publié le par Webmaster

Les Verts soutiennent l’opération « l’Ecole est finie ? » du 28 juin prochain

Communique de presse du 25 juin 2008

Les Verts saluent l’opération « L’école est finie ? » (http://lecole.est.finie.over-blog.com/) prévue samedi prochain (28 juin) dans des centaines d’écoles maternelles et élémentaires en France. Face aux mesures ultralibérales du ministre Xavier Darcos, dénoncées par de nombreux pédagogues, éducateurs et simples citoyens, la meilleure défense du service public d’éducation est l’élaboration en commun d’une autre école, véritablement émancipatrice.

Après leurs prises de position récentes sur ce thème (numéro spécial du mensuel Vert de mai 2008, déclaration du CNIR des 14-15 juin), les Verts appellent leurs militantEs et sympathisantEs à s’associer aux débats publics, pour y porter leur vision de l’école de demain.

Après le succès de la « Nuit des écoles » (http://nuit.des.ecoles.over-blog.com/) vendredi 13 juin, « L’école est finie ? » est une initiative des parents et des enseignants qui répond aux mesures gouvernementales prises pour la rentrée prochaine, notamment les nouveaux programmes scolaires imposés et les suppressions non justifiées de postes dans l’enseignement primaire et secondaire.

Oubliée, la tentative de récupération par Xavier Darcos de la Palme d’or attribuée au film de Laurent Cantet et François Bégaudeau, basé sur une expérience réelle de l’enseignement aujourd’hui ! Une fois encore, le ministre fait preuve du plus grand dédain vis-à-vis des acteurs et des citoyens choqués par sa politique. Celle-ci semble plus que jamais décidée sans concertation, avec un « cabinet noir » d’idéologues, contre l’avis des éducateurs, des inspecteurs et des pédagogues. Philippe Meirieu et Antoine Prost ont dénoncé ces dernières semaines l’avènement de « L’école des marchands » et d’un « Munich pédagogique ».

Alors que les questions posées lors du mouvement des lycées au printemps restent sans réponse autre que comptable, il est important d’écouter ce que la société civile a à dire sur l’école, pour mieux la transformer demain ! Les Verts proposent une redéfinition et une diversification des institutions et des méthodes de l’enseignement public. Ils dénoncent les « réformes » imposées au pas de charge, au détriment des moins favorisés, et le caporalisme actuel (les blocages hiérarchiques, voire les intimidations contre toute contestation interne).

C’est pourquoi, sur la base du numéro spécial du mensuel Vert de mai 2008 et de la déclaration sur l’école du CNIR des 14-15 juin, les Verts appellent leurs militantEs et sympathisantEs, avec l’ensemble des citoyenNEs, à participer aux débats prévus le samedi 28 juin dans les établissements scolaires concernés (la liste est ici : http://lecole.est.finie.over-blog.com/). Ils rappellent au président de la République et à son ministre que seuls des États généraux de l’éducation, appuyés sur une concertation globale et démocratique, pourront rendre le service public d’éducation plus efficace et véritablement émancipateur.

LES VERTS

Commenter cet article