20 minutes le 18 juin

Publié le par Webmaster

Des écoles encore occupées par d'irréductibles parents

Cinq jours après la Nuit des écoles, la mobilisation continue. Hier encore, plusieurs établissements de la capitale (dans les 13e,, 18e et 20e arrondissements) étaient « administrativement occupés » par des parents d'élèves, en colère contre les réformes éducatives de Xavier Darcos. « Ces mesures vont provoquer le démantèlement de l'école », affirme Nathalie Vignot, parent d'élève de l'école Pyrénées (20e) toujours occupée.

Et les récentes déclarations du ministre de l'Education nationale, qui a qualifié ces opérations de « camping revendicatif » n'ont fait que jeter de l'huile sur le feu. « Ce sont des propos insultants et méprisants », s'insurge Damien Simsen, parent d'élève de l'école de la rue de Ménilmontant (20e). « On ripostera jusqu'à la fin de l'année scolaire et même à la rentrée s'il le faut », prévient Nathalie Vignot.


Bruno Pinel - ©2008 20 minutes

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article