Le Parisien le 13 juin

Publié le par Webmaster

Seine Saint Denis

EDUCATION.

Des écoles seront occupées cette nuit M.C.

vendredi 13 juin 2008 | Le Parisien

Parents d'élèves et enseignants se retrouvent ce soir pour alerter sur le malaise scolaire. La mobilisation pourrait s'accentuer dans la journée.

LANCÉE sur l'initiative des établissements de Loire-Atlantique, la Nuit des écoles, qui devrait toucher bon nombre de départements dans l'ensemble de la France ce soir, semble remporter un écho relatif en Seine-Saint-Denis où seulement neuf écoles* ont d'ores et déjà annoncé qu'elles seraient occupées par des parents d'élèves.

« Le principe, c'est de passer la soirée dans les écoles pour que parents et enseignants débattent des transformations en cours, des nouveaux programmes, des stages de remise à niveau et du soutien aux élèves. On nous fait une école simplifiée à l'extrême », explique François Cochain, secrétaire départemental du syndicat enseignant Snuipp 93, qui a appelé les enseignants à y participer.

La FCPE prévoit une grosse action à la rentrée

Côté FCPE, on prévoit une mobilisation « assez inégale » mais qui pourrait grossir au fil de la journée d'aujourd'hui. « C'est assez symbolique mais nous ne lâchons pas prise. Nous avons prévu une grosse action dès la rentrée. Nous appellerons les parents militants à venir assister au comptage des élèves par les inspecteurs de circonscription à qui nous remettrons des cahiers de doléances école par école », annonce Michel Hervieu, représentant de la FCPE 93.

Hier d'ailleurs, l'inspecteur d'académie Daniel Auverlot a profité du conseil départemental de l'Education nationale (CDEN) pour « rassurer les représentants des parents » sur la réforme des programmes en primaire, justement dénoncée par les participants à la Nuit des écoles. « Contrairement à ce que certains affirment, ce n'est pas un retour à l'école de 1923 ! » martèle le patron des profs.

* Ecoles Jaurès à Bagnolet, Cachin et Curie à Bobigny, Joliot-Curie, Diderot-1, maternelle Diderot et primaire Nanteuil à Montreuil, maternelle et élémentaire Salengro à Bondy.

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article