Violences à l'IA de Nantes : témoignage de l'UNL44

Publié le par Webmaster

Réactions de l'Union Nationale Lycéenne 44,
victime et témoin de la répression policière de ce 11 Juin à l'IA.
Deux lycéens Nantais était présent lors des actions du mercredi 11 juin 2008.

 
Nous avons d'abord assisté à l'AG Premier Degrés à l'IUFM. Nous avons ensuite suivi les instituteurs et parents d'élèves vers l'Inspection Académique pour la remise des avenants. Dès que les portes ont été ouvertes et que tout le monde rentrait nous avons suivi et sommes rentrés dans les bureaux. Nous nous sommes enfermés dans la Salle 205 avec une vingtaine d'autres manifestants. Nous nous sommes sagement assis au sol et on se tenait tous entre nous. Quelques minutes après, un groupe impressionnant de CRS a ouvert la porte de la salle. Ils sont donc rentrés dans celle-ci et ont commencés à écarter les tables, se préparant à une évacuation musclée. Ensuite un CRS à empoigné le premier homme, celui-ci s'est mis à crier. Puis les policiers se sont dispersés (derrière-nous), et ont continués de prendre au hasard des personnes pour les faire sortir. Il s'en est suivi des cris et de fortes bousculades. Les CRS empoignés très violemment des femmes et des hommes totalement calmes et pacifistes. Ensuite un des nombreux CRS m'a attrapé par derrière et ma projeté en avant. Sous la panique, j'ai donc immédiatement quitté la salle. Titouan est resté accroché à un camarade manifestant, avant de se faire pincer pour sortir ! Depuis le couloir nous entendions toujours des cris de femme qui se faisaient lâchement traînées au sol, tout comme d'autres hommes. Une fois la salle évacuée, nous avons rejoints les autres manifestants dans les couloirs de l'inspection Académique.

 
Les violences policières que nous avons subies lors de cette journée sont totalement injustifiées. Nous n'avons fait signe de violences ou d'agressivité à aucun moment. Nous étions calmement assis par terre. L'UNL44 dénonce une fois de plus ces méthodes honteuses et intolérables ! Nous nous portons bien évidemment témoins et participerons à la plainte.

Publié dans Actions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article