Communiqué Parents du 19e Paris pour le 16 juin

Publié le par Webmaster

COMMUNIQUE

EN REACTION AUX « MESURES DARCOS » POUR L'ECOLE PRIMAIRE,

APPEL DES PARENTS DU 19e ARRONDISSEMENT DE PARIS

A UNE GREVE DES PARENTS, LE 16 JUIN 2008


Concrètement ?

8 h 30 : Rendez-vous devant les différentes écoles, les parents grévistes prennent en charge les enfants des parents solidaires qui n'ont pu se libérer.

10 h : Rassemblement devant la mairie d'arrondissement, prise de contact avec nos élus.

11 h 30 : Pique-nique avec les enfants aux Buttes-Chaumont


Pourquoi ?

Parce que nous ne partageons pas le discours catastrophiste du ministre de l'éducation nationale. Ce discours semble justifier une précipitation et une improvisation qui n'est absolument pas de mise, mais qui masque efficacement les vrais problèmes.

Parce que le « retour aux fondamentaux » est un slogan absurde pour qui connaît l'école, indigne d'une république éclairée, et bien loin de l'ambition des programmes scolaires de 2002. Ces derniers n'ont d'ailleurs pas encore pu être évalués : pourquoi se précipiter pour en faire table rase ?

Parce que 2 heures de moins par semaine (de 26 h à 24 h) et davantage de matières, c'est un bien étrange calcul. Nos parents avaient 30 heures de cours et un programme bien moins lourd. Cette mesure est-elle vraiment motivée par l'intérêt des enfants ?

Parce que ces heures sont nécessaires pour former les citoyens de demain : vivre ensemble, langues vivantes, développement durable, informatique, sécurité routière... Toute la richesse de l'école, ciment de la société, est là.

Parce que le dispositif base-élèves suscite non seulement de vives inquiétudes, mais aussi tout simplement de l'incompréhension. Avant sa généralisation, la moindre des choses est de justifier son intérêt et rendre compte de sa finalité.

Parce que vouloir faire mieux avec moins (moins de temps, moins d'enseignants, moins de moyens) paraît illogique et aberrant, mais aussi extrêmement dangereux quand il s'agit de notre service public d'éducation, de nos enfants, de l'avenir de notre société.

Par notre action, nous voulons dire que le service minimum est tout sauf une réponse adéquate aux problèmes soulevés par les enseignants. Nous voulons alerter les parents, les inviter à s'informer davantage, et inciter le gouvernement et les médias à ouvrir enfin un vrai débat public !


Contact : Estelle Renard 06 24 47 80 14 - Cécile Niesseron 06 75 13 70 34

http://greve-des-parents.over-blog.com

Publié dans Actions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article