Ouest France le 31 mai

Publié le par Webmaster

Pas de week-end pour les parents d'élèves

Parents d'élève et enseignants ont bloqué deux trains hier en fin d'après-midi à Savenay. Le mouvement lancé contre les réformes Darcos adopte désormais les opérations coup-de-poing. Une assemblée générale, ou les militants attendent les élus locaux, est programmée pour le 10 juin à Saint-Joachim. Avant cela d'autres actions, comme le blocage du pont de Saint-Nazaire ou une manifestation à l'inspection académique de Nantes, sont programmées.

Parents d'élève et enseignants ont bloqué deux trains hier en fin d'après-midi à Savenay. Le mouvement lancé contre les réformes Darcos adopte désormais les opérations coup-de-poing. Une assemblée générale, ou les militants attendent les élus locaux, est programmée pour le 10 juin à Saint-Joachim. Avant cela d'autres actions, comme le blocage du pont de Saint-Nazaire ou une manifestation à l'inspection académique de Nantes, sont programmées.

Occupations d'écoles, distributions de tracts, rencontres d'élus... Les parents d'élèves ne lâchent pas la pression aujourd'hui.

Écoles occupées. La diminution du nombre d'écoles occupées se confirme, dans le département. Il en restait 17 hier, dont deux qui ne fonctionnaient pas du tout. Le taux de grévistes chez les enseignants est, lui aussi, en baisse (0,2 %). Parmi les écoles occupées, on note Léon-Blum, à Nantes, la Métairie, à Couëron... Robert-Doisneau, à La Chapelle-sur-Erdre, annonce que l'école sera occupée tous les vendredis et samedis jusqu'au début juillet. À Rezé, l'école de Trentemoult est occupée ce matin. Les 11 écoles publiques de Couëron seront occupées ce samedi matin et un rassemblement est prévu à 10 h 30 sur le pont de Retz.

Ce week-end, les parents d'élèves du Vignoble et de l'agglomération nantaise distribueront des tracts dans les hypermarchés nantais pour expliquer au public leur mouvement. Sur le site http://almtoile.free.fr, parents et enseignants font circuler les dernières infos. Lundi, une marche lente est organisée à Pontchâteau. Le collège Saint-Exupéry de Savenay sera occupé mercredi 4 juin. Des parents ont rendez-vous samedi avec le député Serge Poignant, et un rassemblement est prévu devant sa permanence.

Lycéens. Ils avaient appelé à une marche funèbre, hier soir, place Bretagne, à Nantes. Les lycéens étaient peu nombreux (une trentaine seulement). « Le vendredi soir, les lycéens sortent et font la fête. Ils ne sont pas motivés », confiait un lycéen. Des parents et des enseignants, ayant relayé leur mouvement, avaient rejoint le petit groupe. Habillés en noir, ils ont allumé des bougies et défilé avec un cercueil pour symboliser « la mort de l'éducation à cause des réformes ».

FCPE. Elle annonce qu'elle « ne cédera pas devant le silence du ministre de l'Education » et appelle à rester mobilisés tout le mois de juin. « L'avenir du service public et de notre jeunesse est en péril. »

Saint-Nazaire. Cinq groupes scolaires, sur les dix-huit que compte la ville, sont mobilisés. Réunions d'information, distribution de tracts et rencontre avec les inspecteurs de l'Education nationale sont prévues. Les parents d'élèves cherchent les moyens de fédérer leurs actions.

Pétition en ligne. Elle circule sur le site de l'école ouverte Ange-Guépin, à Malakoff. http://angeguepin.free.fr/greve.html

Ouest-France

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article