Blocage de la raffinerie de Donges le 28 mai

Publié le par Webmaster

200 enseignants bloquent pendant une heure la raffinerie de Donges

28/05/2008-[16:47] - AFP

DONGES (Loire-Atlantique), 28 mai 2008 (AFP) - Environ 200 enseignants de Loire-Atlantique ont bloqué pendant une heure mercredi après-midi l’accès à la raffinerie Total de Donges (Loire-Atlantique) pour protester notamment contre les réductions d’effectifs dans l’Education nationale, a constaté un journaliste de l’AFP.


Une bonne centaine d'enseignants a quitté Nantes pour manifester à Donges

Une centaine d'enseignants et de parents d'élèves se sont donné rendez-vous devant le Zénith, à Saint-Herblain, pour partir, en co-voiturage, vers la raffinerie de Donges. Sur leurs banderoles, des slogans comme "Non à la hausse du pétrole, oui à la hausse des postes". "Même si on a décidé d'arrêter la grève, nous sommes toujours très mobilisés, disent-ils. L'idée, c'est de faire des actions très médiatiques, puisque l'on ne veut pas nous entendre." Ils doivent retrouver à Donges des collègues partis de Saint-Nazaire.
Plus d'informations demain dans Ouest-FranceOuest-France

200 enseignants et parents manifestent devant la raffinerie

C'est sur le mode des actions « flash » que les enseignants et parents d'élèves, venus de tout le département, ont effectué le blocus de la raffinerie de Donges pendant une heure hier après-midi. : Photo Mathieu RoulleauC'est sur le mode des actions « flash » que les enseignants et parents d'élèves, venus de tout le département, ont effectué le blocus de la raffinerie de Donges pendant une heure hier après-midi. : Photo Mathieu Roulleau
cachePubVide('pubDetailArt'); Dans le cadre de la lutte contre la réforme Darcos, 200 enseignants et parents d'élèves ont fait un sit-in devant la raffinerie de Donges hier après-midi. Deux convois de véhicules, en covoiturage, se sont rejoints au terminal pétrolier. Cent cinquante personnes ont fait le déplacement de Nantes et une cinquantaine, de Saint-Nazaire et du Pays de Retz. Entre 14 h 30 et 15 h 30, les manifestants ont bloqué l'entrée de la raffinerie de Donges, restant à distance des grilles et d'un cordon de sécurité déployé par les gendarmes. Aucun débordement ne s'est produit.





Belle mobilisation. Blocage sitting durant presque 1 heure avec des slogans.
Forces de police là car prévenues hier soir apparemment. Ont fait l'accompagnement depuis le zénith, présents à tous les ronds-points. A Donges une douzaine de véhicules de la police étaient là. On ne nous prend pas tout à fait pour des rigolos.
Les méthaniers (CGT) nous ont accueillis. Le secrétaire a pris la parole pour expliquer quelques règles garantissant la sécurité du site et des manifestants (ils ont l'habitude: poids lourds, pêcheurs, mais ils n'avaient pas encore eu les enseignants et les parents). Ils ont eu droit à quelques tracts.
Beaucoup de correspondants des journaux écrits et télévisés étaient au zénith et nous ont retrouvé à Donges.

































Publié dans Actions

Commenter cet article