L'élaboration d'un programme scolaire

Publié le par Webmaster

morceaux choisis lus sur http://eduscol.education.fr/D0048/progparcours.htm
Ce serait risible si la situation n'était pas ce qu'elle est ...


L'élaboration d'un programme

Les programmes sont le résultat d'un long processus d'élaboration, ponctué de phases d'écriture, de discussion et de concertation. Un texte de programme n'est adopté que s'il répond à toutes les orientations définies et s'il prend en compte les attentes et demandes des différents acteurs du système éducatif dans la discipline concernée.

Comment sont élaborés les programmes ?

La rédaction des programmes est confiée à un groupe d'experts, sous la présidence d'un universitaire ou d'un inspecteur général de l'Éducation nationale nommé par le ministre. (ndlr : on ne sait toujours pas qui ...)

La voix des enseignants

Pendant la phase d'élaboration, des consultations régulières (ndlr : nous avons reçu des manuels estampillés "nouveaux programmes" avant de renvoyer notre consultation ...) sont organisées entre les groupes d'experts et les partenaires habituels, représentant des enseignants, des parents d'élèves, etc.

Une étape intermédiaire de consultation systématique de tous les enseignants de la discipline sur chaque nouveau projet de programme a été placée sous la responsabilité des recteurs et confiée aux IA-IPR. Cette consultation permet notamment de recueillir l'avis des enseignants sur les futurs programmes, d'évaluer leurs besoins en termes de documents ou d'actions d'accompagnement et, plus globalement, d'organiser une réflexion sur les conséquences des nouveaux programmes sur les modalités d'évaluation des élèves (notamment lors des examens). Les groupes d'experts et l'IGEN sont destinataires des synthèses académiques
(ndlr : si ce n'est pas fait allez lire
le rapport de Monsieur Achddou pour la Loire Atlantique, en voici la conclusion :
En conclusion, le sentiment profond qui émerge à la lecture de l’ensemble des synthèses est souligné par un Inspecteur : « à vouloir tout contrôler, tout surveiller, tout cadrer… on veut construire une école… où le formatage prime sur le développement de la personne et de son intelligence »
.

collationnées par la DGESCO. Les groupes d'experts sont également informés des éventuelles réactions de l'IGEN à ces synthèses.

Une étape de consultation institutionnelle

Au terme de toutes ces étapes d'élaboration et de concertation, le projet de programme entre dans une phase de consultation institutionnelle, qui nécessite, avant toute publication, le recueil de l'avis du Conseil Supérieur de l'éducation (CSE) (ndlr : avis défavorable). Enfin, le Ministre peut décider de recueillir l'avis du Haut Conseil de l'Éducation (HCE) (ndlr: ouf, l'honneur est sauf, les membres de ce conseil, nommés par le gouvernement - voir ici - ont donné un avis favorable ...) .


Commenter cet article